Revenir à la liste

Une nouvelle association pour le tourisme religieux et spirituel

Présentation

C’est en décembre 2018 que la fondation de l’Association du tourisme religieux et spirituel du Québec (ATRSQ) se concrétise officiellement, à la suite d’un intérêt grandissant des intervenants à joindre les rangs du Regroupement et grâce à la croissance des marchés dans le secteur du tourisme religieux ou spirituel. Comptant sur 9 membres originaux, l’Association a vu le nombre de membres accrédités augmenter rapidement, atteignant plus de 25 à la fin de 2018. Ce nombre demeure en continuelle croissance.

La mission de l’ATRSQ est de regrouper les acteurs du tourisme religieux et spirituel au Québec, les promouvoir, les représenter auprès de diverses instances et leur offrir une expertise, un forum d’échange et des services qui favorisent leur développement.

L’ATRSQ vise d’ici cinq ans, par ses actions structurantes, d’être reconnue comme un partenaire incontournable du développement touristique, en contribuant à enrichir certaines des expériences de la destination. Pour ce faire, elle entend tisser des liens stratégiques avec des acteurs du milieu pour devenir le leader du développement et du rayonnement du tourisme religieux et spirituel au Québec et contribuer à l’enrichissement des expériences et produits touristiques du Québec grâce à la richesse et à l’authenticité des offres en tourisme religieux et spirituel.

Tourisme religieux et spirituel : des retombées sur l’ensemble du territoire

À travers le monde – la plus ancienne forme de tourisme

  • Plus de 330 millions de touristes par an dans les sites religieux du monde selon l’OMT.
  • Les motifs de voyage sont engageants (obligations religieuses, remplir une mission, servir une cause, etc.).
  • Les experts prédisent que ce marché devrait doubler d’ici 2020.

Pour le Québec – 5 sanctuaires comme locomotive

  • Les sanctuaires nationaux accueillent plus de 2 millions de visites (saison estivale 2017).
  • Les touristes hors-Québec représentent 39 % de la clientèle, dont 26 % à l’extérieur du Canada.
  • 17,7 % des visiteurs sont des touristes centrés uniques qui génèrent à eux seuls plus de 1,47 M de nuitées.
  • Les visiteurs centrés uniques rapportent 60 M$ en dépenses touristiques en saison estivale seulement.
  • Près de 55 % des visiteurs sont motivés par un intérêt culturel et historique, 37 % par la beauté des lieux et le panorama et 22 % par des motifs religieux.
  • 33 % des touristes et excursionnistes sont centrés, donc venus spécifiquement dans la destination pour visiter les sanctuaires.
  • 73 % des visiteurs ont visité d’autres attraits de la région visitée.
  • Le marché américain représente plus de 16 M de touristes (2011) : le quart des voyageurs américains qui visitent le Québec aimeraient faire un voyage spirituel.
  • En 2015, des études ont démontrées que le patrimoine religieux génère dans la région de Québec uniquement un minimum de 82 M$ de retombées touristiques annuellement.
  • Selon le Religious Travel Planning Guide, au palmarès des 10 attraits religieux au Canada, 7 sont au Québec (RCGT 2017).

Un secteur aux visages multiples – le patrimoine dans toutes les communautés

  • On compte un peu plus de 200 attraits religieux touristiques d’importance au Québec.
  • Le Québec compte 2 750 lieux de culte, toutes traditions religieuses confondues, ce qui permet un accès à l’art et l’histoire du Québec dans chaque paroisse. Ce sont 18 % des lieux de culte, soit 283, qui sont jugés incontournables et exceptionnels.
  • Une quarantaine de lieux sont reconnus comme à valeur patrimoniale par le gouvernement du Québec.
  • 14 % des touristes en visite à Montréal identifiaient le patrimoine religieux comme un aspect très important à expérimenter lors de leur séjour (touristes religieux).
  • Il y a 3 126 sites de patrimoine religieux protégés et valorisés dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Le tourisme religieux et spirituel du Québec, c’est :

  • Un produit touristique authentique
  • Un moteur économique et touristique majeur
  • Un produit d’appel qui génère des dépenses touristiques importantes
  • Un produit porté par des partenaires mobilisés et tournés vers l’avenir

Bref historique

Prédécesseur de l’Association du Tourisme Religieux et Spirituel du Québec (ATRSQ), le Regroupement des sanctuaires nationaux du Québec, a vu le jour en 2009. Cette organisation, née du désir commun des hauts lieux sacrés du Québec et des régions touristiques qui les abritent, avait pour objectif de faire connaître la richesse spirituelle et patrimoniale de ces joyaux au-delà des frontières de la province. On y comptait alors cinq membres en plus des quatre régions touristiques qui les soutenaient :

  1. Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal
  2. Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap
  3. Sanctuaire Sainte-Anne-de-Beaupré
  4. Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec
  5. Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette
  6. Tourisme Montréal
  7. Tourisme Mauricie
  8. Office du tourisme de Québec
  9. Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean

Plus d’informations sont disponibles sur le site Internet de l’ATRSQ au www.atrsq.com