Revenir à la liste

Une journée de formation autour des communications

Le vendredi 4 mai dernier, la CRC avait donné rendez-vous aux communautés religieuses féminines du Québec pour une journée de formation intitulée « la communication au service des communautés religieuses ». Organisée en collaboration avec le groupe Intercom (réseau d’entraide en communication pour les communautés religieuses) à la maison de la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (Longueuil), cette journée a rassemblé une soixantaine de personnes issues d’une vingtaine de communautés religieuses différentes. Par cette activité de formation, la CRC souhaitait :

  • sensibiliser les communautés religieuses sur la nécessité de communiquer autour de leur vocation, leur charisme et leurs engagements dans la société;
  • donner un aperçu des ressources nécessaires en communication;
  • démontrer que communiquer est possible, accessible, et fait partie du leadership religieux;
  • développer un réseau d’entraide francophone en communication au Québec.

Trois conférencières ont été invitées à cette occasion : Catherine Foisy, professeure au Département de sciences des religions de l’UQÀM, Isabelle Thouin, OSB, sœur bénédictine et abbesse à l’abbaye Sainte-Marie des Deux-Montagnes de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, et Lucie Martineau, consultante en communication.

Ensemble, elles ont pu :

  • mettre en contexte la perception de la religion et de la vie consacrée au Québec;
  • présenter un exemple de modernisation d’outils de communication dans le milieu religieux;
  • partager leurs expériences et leurs conseils.

En matinée, Catherine Foisy s’est arrêtée sur deux points en particulier :

  • les effets de la laïcisation et de la sécularisation sur les communautés religieuses;
  • les perceptions de la vie religieuse dans la société sécularisée ainsi que les défis et opportunités qui en découlent.

Il existe une méconnaissance des vœux, de l’histoire, de la tradition et de l’expérience spirituelle voire même l’absence d’une grammaire qui correspond à l’imaginaire des jeunes. Madame Foisy a démontré l’importance d’utiliser un langage plus sécularisé pour se faire comprendre, de transmettre avec clarté l’impulsion intérieure qui anime les communautés religieuses et de mettre en valeur leur patrimoine. Elle invite les religieuses à être audacieuses et créatives, à ne pas avoir peur de faire vivre l’Évangile en s’affichant et d’éviter que d’autres prennent la parole à leur place.

Après une courte pause, sœur Isabelle Thouin, OSB, a présenté les démarches entreprises par la communauté des sœurs bénédictines afin de moderniser le site Internet de l’Abbaye Sainte-Marie des Deux-Montagnes – https://abbayesaintemarie.ca/fr/. Le projet est né d’une volonté d’ouvrir leur monastère au public anglophone. Ce nouveau site Internet est avant tout un site vocationnel qui présente clairement la communauté et sa spiritualité en termes plus compréhensifs pour notre société sécularisée. Mis en ligne fin janvier 2018, le site Internet a d’ores et déjà permis d’attirer des jeunes d’un peu partout à travers le monde. L’avant-midi s’est terminé par une célébration eucharistique présidée par Monseigneur Lionel Gendron, évêque de Longueuil.

« Communiquer c’est espérer », c’est ainsi que Lucie Martineau a débuté sa présentation au retour du lunch. « Pour des communications réussies », affirme madame Martineau, « il est important de travailler en équipe, de consulter des professionnels, de former des alliances ». Elle insiste sur la nécessité de planifier, de faire des échéanciers, d’utiliser les ressources au bon endroit et de constamment se réajuster. Ceci implique d’accepter de se remettre en question et que les autres nous remettent en question. Plutôt que de délaisser l’espace public, madame Martineau encourage à penser en dehors de la boîte, à prendre des initiatives pour communiquer des valeurs qui représentent les communautés religieuses et qui font du bien.

La journée s’est terminée par un temps d’échange avec les participantes afin de présenter le groupe Intercom, et d’annoncer une série d’ateliers sur différentes disciplines des communications (relations avec les médias, réseaux sociaux, politiques et plans de communication, création et gestion de site Internet, etc.). La CRC publiera ultérieurement des informations à ce sujet.

Pour consulter l’album photo de la journée, cliquez ici.