Revenir à la liste

Rencontre avec les religieuses et religieux de Vancouver

À l’occasion de sa première rencontre de l’année qui avait lieu du 19 au 21 mars à Vancouver, le Conseil d’administration de la CRC a profité de son passage en Colombie-Britannique pour aller à la rencontre des personnes consacrées œuvrant dans l’archidiocèse de Vancouver.

Avec le soutien de Mgr Michael Miller, CSB, et de l’équipe diocésaine, le Conseil a donc convié les religieuses et religieux de la région à un souper partage qui fut précédé d’une célébration eucharistique à l’occasion de la fête de Saint Joseph. Plus d’une cinquantaine de religieuses et religieux ont ainsi répondu à l’invitation du Conseil.

Durant cette soirée, le directeur de la CRC le père Timothy Scott, CSB, a pu présenter la CRC, un portrait démographique de ses membres, son rôle et les services qu’elle propose aux communautés religieuses du Canada. Le président de la CRC, le frère Louis Cinq-Mars, OFM Cap, a également adressé quelques mots à l’assemblée. Il a évoqué le défi de la visibilité de la vie religieuse et l’importance de réfléchir sur notre témoignage prophétique dans la société canadienne.

Dans cette partie du Canada environ trois-quart des religieuses et religieux appartiennent à des communautés non membres de la CRC. Ces personnes consacrées répondent à différents ministères et besoins du diocèse. Ces formes d’engagement à la suite du Christ au service des plus nécessiteux témoignent à la fois du don gratuit de chaque personne consacrée pour son prochain et du dynamisme de la vie religieuse dans notre société. Cette situation ouvre de nouvelles perspectives de travail et de réflexion pour le Conseil afin de discerner le soutien que la CRC peut apporter à ces communautés qui participent à la vie religieuse au Canada.

Vers la fin de son séjour, le Conseil a rendu visite aux moniales Dominicaines situées à Squamish au nord de Vancouver. Leur monastère Queen of Peace (Reine de la paix), construit en 2009, est situé dans un environnement spectaculaire propice à la prière et à la contemplation de la Création. Lors de cette visite, les moniales ont pu échanger avec les membres du Conseil sur leur quotidien et leur parcours spirituel. Douze religieuses venant de tous les continents vivent au monastère. Certaines d’entre elles ont plusieurs années de vie consacrée, d’autres sont novices. Bien que contemplatives, elles accueillent régulièrement des visiteurs. Les fins de semaine Come and see qu’elles proposent aux jeunes femmes qui discernent une entrée en vie religieuse ont un réel succès. Entre les temps de prière, de silence, de travail ou d’accueil, la vie au monastère est plus que jamais vivante.

Ce passage en Colombie-Britannique fut une période d’échange fructueux et de grâce pour toutes et tous. Le conseil remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué au succès de ce déplacement.