Revenir à la liste
8 mai 2019

Chapitre général des Sœurs de la Charité de Saint-Louis et nouveau gouvernement général

Le 24e Chapitre général régulier de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint-Louis a eu lieu au Manoir d’Youville du 30 juillet au 14 août 2018.

À la cérémonie d’ouverture en rappelant le thème du Chapitre : Appelées par l’avenir émergent, « allons et voyons » (Luc 2,15), la supérieure générale sortante, sœur Josephine Goggin ajoute : « À ce Chapitre, nous avons la responsabilité de reconnaître que nous sommes appelées – attirées et comme aspirées par l’avenir : un avenir en évolution, un avenir émergent; Dieu est l’avenir : toujours devant nous, à inviter, à transformer, à changer, à créer – toujours nouveau. Nous sommes en marche, en chemin, en pèlerinage – et on nous demande de remarquer le paysage : l’environnement, les personnes que nous croisons, les possibilités et les opportunités  qui surgissent. Nous gardons les yeux fixés sur le Point calme, le Christ, le Christ cosmique est ce Point calme : nous nous concentrons sur lui. »

Le Chapitre général 2018 fut précédé d’un travail de longue haleine confié à un Comité international qui a réussi à impliquer toute la Congrégation dans le processus de restructuration. La Congrégation retient son souffle car, avant le Chapitre, elle croit encore qu’un scénario de restructuration sera choisi.

Cependant, on se rend vite compte qu’il y a encore beaucoup de travail et de réflexion à faire avant de créer ou de supprimer une province ou une région quand cela touche 10 pays, des centaines de membres du nord et du sud, avec des entités vraiment jeunes et d’autres vraiment vieillissantes. Alors, le Chapitre se met à l’écoute… Qu’est-ce que Dieu veut nous dire ? Quel est l’appel de Dieu à la Congrégation pour aujourd’hui ?

Spiritualité – Mission  

Vivre en vérité le Mystère Pascal, dans un esprit d’abandon et de détachement et, malgré nos vulnérabilités, oser risquer pour la mission, particulièrement auprès des « personnes qui vivent des situations difficiles ».
– Constitutions et Normes, art. 35 # 3

Interdépendance – Solidarité

Avec la création : reconnaître que « la terre est un  héritage commun dont les fruits doivent bénéficier à tous » (Laudato sí, 93), ce  qui entraîne une  conversion écologique et l’ouverture de nos cœurs au cri de l’humanité blessée.

En Congrégation : vivre concrètement notre interdépendance et développer de nouvelles facettes de la solidarité en tenant compte des vulnérabilités différentes dans tous nos secteurs.

Internationalité

Engager des dialogues et des échanges ouverts et larges sur des pistes nouvelles d’internationalité afin que nos limites se changent en nouveaux dynamismes.

Partenariat

Nous ouvrir à différentes formes de partenariat à l’intérieur et à l’extérieur de la Congrégation pour une mission revitalisante et en faire une évaluation régulière.

Formation

Intensifier le mouvement de formation commencé dans la Congrégation en vue d’une responsabilisation mutuelle, au leadership, à l’administration, à l’accompagnement et à la formation initiale et continue.

Structures

Créer des structures simples et ajustées afin que nos énergies soient investies pour la vie et une mission SCSL féconde.

Nouvelles structures

Nous appuyant sur l’appel de Dieu à la Congrégation, sur notre charisme et notre mission et, à la lumière de nos réalités aujourd’hui, nous voulons : une gouvernance participative et unificatrice à tous les niveaux, fondée sur le discernement et la communication.

Réorganisation des entités

Nous recommandons que la supérieure générale et le conseil général procèdent progressivement – sur une période donnée – au regroupement des secteurs et à la révision du statut des entités, en étroite consultation avec les sœurs concernées, et en prévoyant une période d’expérimentation.

Nous recommandons que la supérieure générale et son conseil réunissent plus fréquemment le Conseil de Congrégation, incluant des représentantes de tous les secteurs, lorsque cela est approprié, afin de faciliter le processus de restructuration.

Ainsi, comme l’exprime si bien la nouvelle supérieure générale, sœur Alberte Piché, dans la présentation des Actes du Chapitre en parlant de l’événement que nous venons de vivre : « ces heures d’écoute et de partage ne peuvent que nous inciter à regarder les nouvelles réalités en face à les accepter telles qu’elles sont et à les confronter à l’Évangile.

Des « outres neuves » sont à fabriquer
pour y verser « le vin nouveau » qui fermente déjà
dans tous les coins de l’univers SCSL

Nouveau Gouvernement général

Nouveau Gouvernement général SCSL

Sur la photo, de gauche à droite :

  • Sœur Madeleine RIOPEL, Conseillère générale Shawinigan, Québec
  • Sœur Nynon DESJARDINS, Conseillère et Assistante générale, Haïti
  • Sœur Alberte PICHÉ, Supérieure générale Cap-Santé Québec
  • Sœur Eily McALLISTER, Conseillère et Trésorière générale, Western Canada Province
  • Sœur Marie Anna RALALAHARIMANANA, Conseillère générale. Madagascar

Photographie : Lise Labonté

Site Internet de la congrégation : www.soeursdelacharitestlouis.org

Histoire de la congrégation en Amérique : https://www.crc-canada.org/soeurs-charite-saint-louis-amerique-1902-2018/