Revenir à la liste

Appel du Conseil œcuménique des Églises pour la protection des artisans de la paix colombiens

Alors que la Colombie s’efforce de se frayer un chemin vers une paix juste, des personnalités et institutions communautaires, syndicales et religieuses ont de nouveau été menacées de mort par des paramilitaires fin juillet 2018. Le Conseil œcuménique des Églises (COE) suit de près les dernières nouvelles et réitère son soutien inconditionnel à celles et ceux qui s’engagent pour la paix dans le pays.

Le 14 juillet, l’unité paramilitaire Águilas Negras a publié un communiqué de presse menaçant un groupe constitué de leaders communautaires, défenseurs des droits humains, et journalistes. Parmi les cibles citées figure Justapaz, une organisation mennonite qui œuvre pour la justice, la paix et l’action non violente en Colombie.

«Aux côtés de nos Églises membres, de l’Église presbytérienne de Colombie et de nos partenaires œcuméniques locaux, nous appelons à prier pour la préservation de la vie des personnes en danger et nous joignons à celles et ceux qui s’engagent pour la paix juste par des actions de protection des artisans de la paix en Colombie», a déclaré le pasteur Olay Fykse Tveit, secrétaire général du COE.

«Nous appelons également le gouvernement colombien à enquêter et à mener devant la justice les auteurs de ces menaces, ainsi qu’à prendre des mesures pour protéger les membres du personnel de Justapaz et tous les individus publiquement ciblés», a ajouté le pasteur Tveit.

Depuis la signature de l’accord de paix à La Havane, plus de 300 leaders communautaires ont été assassinés. Sur les derniers mois, ces chiffres ont augmenté.

Église membre du COE en Colombie

En savoir plus sur Justapaz

Sourcehttps://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/wcc-urges-protection-of-colombian-peacemakers