Chargement des l'activités

Toutes les Activités

Urgence climatique : regard psychologique sur les causes de notre inaction individuelle et collective

Catégorie Activité:
Informations générales

Date(s) et heure(s)
29 mars, 9 h 00 min - 12 h 00 min

Lieu
Congrégation de Notre-Dame

Adresse
2330, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec
H3H 1G8

Invitation de la Table de concertation du Service de priorités dans les dons à une présentation publique sur les changements climatiques.

Présentation

Depuis quelques années, les membres de la Table de concertation ont eu l’occasion d’écouter les environnementalistes nous parler des changements climatiques. Avec les différents bouleversements climatiques au Québec et dans le monde, les membres de la Table de concertation souhaitent poser « un regard psychologique sur les causes de notre inaction individuelle et collective face à l’urgence climatique » pour comprendre l’incapacité à répondre à l’urgence de la situation et identifier des pistes d’action et de solutions face aux problèmes climatiques. Pour les appuyer dans leur réflexion, les membres de la Table ont fait appel à Madame Anne-Sophie Gousse-Lessard, docteure en psychologie sociale et environnementale et professeure associée à l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) de l’UQÀM, qui viendra effectuer une présentation sur le sujet.

À propos de la conférencière

Anne-Sophie Gousse-Lessard

Anne-Sophie Gousse-Lessard est administratrice au Conseil d’administration du Réseau des femmes en environnement depuis mai 2017. Son implication au sein du Réseau correspond non seulement à ses valeurs féministes et écologiques, mais représente également une merveilleuse opportunité de créer des ponts entre ses connaissances empiriques et la réalité et les besoins du milieu.

Anne-Sophie détient une attestation de deuxième cycle en éducation relative à l’environnement (ERE), un doctorat en psychologie sociale et environnementale ainsi qu’un post-doctorat combinant ces deux champs disciplinaires. En plus de sa formation rigoureuse en recherche, elle a eu l’opportunité d’acquérir de l’expérience en éducation et en vulgarisation scientifique, notamment via ses charges de cours, la rédaction de billets de blogues en environnement, ainsi que sa participation dans la création et l’animation d’ateliers scientifiques bénévoles pour les jeunes de niveau primaire via l’organisme national Parlons Sciences.

Son domaine de spécialisation porte sur les déterminants psychologiques et sociaux de l’action écocitoyenne et de l’adaptation aux changements climatiques. Plus spécifiquement, elle s’intéresse aux processus motivationnels liés au changement de comportement et à l’activisme, à nos rapports à l’environnement (bâti et naturel) et au développement humain dans et par l’environnement (identité environnementale), à l’éducation et la mobilisation citoyenne et à l’efficacité des messages de sensibilisation, ainsi qu’à l’adaptation (individuelle, municipale et collective) aux changements climatiques.

Source : Réseau des femmes en environnement

Information

Activité gratuite et ouverte à toutes et tous.

Confirmation de présence souhaitée avant le vendredi 22 mars 2019.