Chargement des l'activités

Toutes les Activités

Colloque 2018 de l’ATTIR – Les migrants

Catégorie Activité:
Informations générales

Date(s) et heure(s)
10 octobre 2018, 8 h 45 min - 16 h 00 min

Lieu
Hôtel Universel Best Western Drummondville

Adresse
915, rue Hains
Drummondville, Québec
J2C 3A1

Coût
285$

Thème de la journée

Les migrants

Description

Des traces anciennes démontrent que le déplacement des individus sur notre globe terrestre n’est pas un phénomène nouveau mais remonte très certainement à l’origine de l’humanité. Tout au long de l’histoire, des flux migratoires ont façonné les sociétés. Le Canada est un bel exemple de pays construit sur la diversité de ses migrants-es. Nombreuses aussi sont les congrégations religieuses originaires d’ailleurs et dont les membres sont venus-es au Québec et ont contribué au développement de ce beau territoire.

Toutefois, il est important de distinguer en matière de flux migratoires, la migration choisie de la migration forcée. Aujourd’hui, ce sont des millions de réfugiés-es qui cognent aux portes de nos pays occidentaux. Beaucoup fuient des conflits armés, des situations politiques intenables des économies exsangues, notamment, mais toutes et tous recherchent un lieu sécuritaire pour vivre et souvent aussi pour y élever une famille. Pourtant, rien n’est acquis et parfois le cauchemar peut recommencer. Il suffit de suivre la politique de M. Trump en matière d’immigration concernant les « Dreamers » pour le comprendre.

Le colloque 2018 vous propose une journée de réflexion et de partage sur les migrants-es au travers de l’étude des dynamiques migratoires actuelles et de l’impact pour le Canada des décisions américaines en matière d’immigration. Mais, au-delà de la compréhension du phénomène, il existe un message d’espoir et inspirant d’acteurs et d’actrices, du milieu communautaire et religieux, qui organisent individuellement ou collectivement la réponse de la société civile québécoise face à l’afflux de ces personnes en détresse.

Horaire

8 h 15 – Accueil et inscription
8 h 45 – Ouverture du colloque – Mot de bienvenue – Prière
9 h – Dynamiques migratoires mondiales : pourquoi tant de migrants-es précaires et vulnérables?

  • Danièle Bélanger, professeure titulaire de la Chaire du Canada sur les dynamiques migratoire mondiales, Université Laval à Québec

10 h 15 – Pause santé
10 h 45 – Impacts de la politique d’immigration du Président Donald Trump

  • Donald Cuccioletta, historien et conférencier, membre de la Chaire Raoul-Dandurand, Université du Québec en Outaouais

12 h – Repas
13 h 30 – Visite des kiosques (Santé Valeo, Gestion privée Desjardins, Librairie Paulines)
14 h – La réponse de la société civile pour venir en aide aux migrants-es au travers de témoignages

  • Marjorie Villefrance, directrice générale, La Maison d’Haïti
  • Denise Riel, animatrice provinciale, SNJM, accompagnée de Jacques Morin, « Chemins d’accueil de Longueuil »
  • Pierrette Bertrand, supérieure provinciale, ofsj

16h – Fin du colloque

Dynamiques migratoires mondiales : pourquoi tant de migrants-es précaires et vulnérables?

Cette conférence abordera les grands enjeux relatifs aux dynamiques migratoires mondiales en portant une attention particulière aux migrants et aux migrantes qui vivent des situations de précarité. À partir de récits migratoires recueillis dans le cadre de projet de recherche de la conférencière et de son équipe d’étudiants, la présentation mettra en évidence les grands facteurs qui rendent les migrants vulnérables. Loin d’être fluides, les trajectoires des migrants sont parsemées d’embûches, que celles-ci soient de nature sécuritaire (murs, frontières, contrôles), politique (idéologie anti-immigration, absence de soutien aux migrants), administrative (exigences sans cesse plus élevées pour l’accès à la régularisation, aux titres de séjour, à la résidence permanente ou à la citoyenneté), financière (coût élevé de la migration, industrie du passage), criminelle (groupes qui profitent de la vulnérabilité des migrants) ou civile (citoyens hostiles aux immigrants). En fait, migrer signifie entreprendre un parcours incertain, ponctué de territoires et de moments d’attente. La conférence vise à mettre en lumière comment des vies en mouvement s’avèrent également être des vies en suspens. La conférence s’inscrit dans une démarche humaniste visant à aborder les questions migratoires de manière lucide, responsable et scientifique.

Danièle Bélanger, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les dynamiques migratoires mondiales

Danièle Bélanger

Danièle Bélanger est professeure titulaire au Département de géo-graphie de l’Université Laval à Québec depuis 2013. Elle a pour mission le développement de la recherche et de la formation sur les migrations internationales.

Titulaire d’une solide formation en démographie et sociologie, elle a été professeure au Département de sociologie de l’Université Western Ontario à London (Ontario) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la population, le genre et le développement.

Ses travaux de recherche récents portent sur les migrations internationales au sein de l’Asie et des Amériques. Elle a travaillé en Turquie, au Mexique et dans plusieurs pays d’Asie.
Elle s’intéresse particulièrement à la mobilité de la main d’oeuvre, aux migrants en situation de précarité, à l’impact des politiques migratoires sur les droits des migrants et aux migrations féminines. Elle s’intéresse également aux causes du déficit démographique féminin en Asie ainsi qu’aux conséquences de ce phénomène démographique sans précédent pour les sociétés concernées.

Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages et articles.

Impacts de la politique d’immigration du Président Donald Trump

Sous-titre : » La politique d’immigration du Président Trump : crise provoquée au sein des minorités et impact sur la frontière canadienne »
La politique d’immigration du Président Trump, contrairement à l’accueil ouvert du passé, force une fermeture de la frontière, cible les minorités musulmanes, les « dreamers » et met en doute le statut des travailleurs latino-américains aux États-Unis. Une politique qui pourrait être qualifiée d’anti-immigrant, raciste, et nationaliste. La peur générée au sein de plusieurs groupes minoritaires a conduit à un déplacement de personnes et de familles cherchant refuge au Canada. Cette situation nouvelle a engendré des problèmes pour le gouvernement canadien et a soulevé certaines critiques de la politique d’immigration et d’accueil du Canada. La position de l’administration Trump a également forcé un débat sur l’identité américaine aux États-Unis et un questionnement sur le multiculturalisme au Canada.

Donald Cuccioletta, historien et conférencier, membre de la Chaire Raoul-Dandurand

Donald Cuccioletta

Titulaire d’un doctorat en histoire et spécialiste de la politique américaine et des relations internationales, Donald Cuccioletta enseigne à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) sur le système politique américain et l’histoire des Amériques.

Il est membre de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Co-auteur de plusieurs livres consacrés à la société américaine, il a notamment co-écrit, avec John Parisella, un livre sur les élections américaines et leurs conséquences. Conférencier et animateur, ses interventions portent entre autres, sur la politique et la culture américaines, les relations internationales et les problématiques du monde contemporain.

Il collabore régulièrement comme analyste politique au sein de plusieurs médias québécois et canadiens.

La réponse de la société civile pour venir en aide aux migrants-es au travers de témoignages

Nous faisons certainement face actuellement à la plus grande dérive migratoire depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La question des migrants n’est pas uniquement l’affaire de nos gouvernements. La société civile québécoise s’organise pour accueillir, accompagner et faciliter l’intégration de milliers d’individus et de familles dans la province. C’est une véritable chaîne de solidarité et d’entraide qui s’est mise en place.

Nous vous proposons trois témoignages inspirants :

  • Marjorie Villefranche
    Les actions de la Maison d’Haïti pour l’accueil des migrants-es du chemin Roxham
  • Sœur Denise Riel, SNJM, et Jacques Morin, Les « chemins d’accueil de Longueuil », groupe qui s’implique dans le parrainage de familles de réfugiés syriens et irakiens
  • Sœur Pierrette Bertrand, OFSJ
    Création d’un grand réseau d’entraide pour venir en aide aux réfugiés-es basé sur le principe « on t’a aidé, aides à ton tour ».

Ces témoignages sont un véritable message de charité, d’amour, de solidarité et de fraternité. Une belle façon de conclure notre colloque dans l’espérance.

Inscription

Cliquez sur l’image pour télécharger le formulaire.

S.V.P., envoyez le formulaire d’inscription par courriel ou télécopieur et votre paiement par la poste au plus tard le 28 septembre 2018 et libellez votre chèque à l’ordre de l’ATTIR.

À propos de l’Attir

L’Association des trésorières et des trésoriers des instituts religieux (ATTIR) a été fondée en 1996, à l’initiative des économes des communautés religieuses catholiques romaines et francophones du Québec, dans le but de se prêter main forte, de se soutenir et de s’entraider. La mission de l’ATTIR est d’être un carrefour d’accueil, d’entraide, de recherche de services, de formation et promouvoir la force commune et prophétique des membres.

Adresse postale :

6450, avenue Christophe-Colomb
Bureau 401
Montréal, Québec H2S 2G7

Téléphone : 514-948-0846

Site Internet : https://attir.ca/