Chargement des l'activités

Toutes les Activités

Assemblée générale 2018

Catégorie Activité:
Informations générales

Date(s) et heure(s)
24 mai, 13:30 - 27 mai, 12:00

Lieu
Hôtel Sheraton Montréal Aéroport

Adresse
555, Boulevard McMillan
Montréal, Québec
H9P 1B7

L’Assemblée générale 2018 de la Conférence religieuse canadienne se tiendra à l’hôtel Sheraton Montréal Airport du 24 au 27 mai 2018.

Le thème retenu pour cette 32e édition est :

« Les nuits sont enceintes. Toi qui veilles, qu’en dis-tu? »

Pour développer cette thématique, la CRC a invité madame Elena Lasida, économiste née en Uruguay et professeure à l’Institut catholique de Paris. À partir de l’encyclique Laudato Si’, elle animera une réflexion sur la façon dont le développement durable et une nouvelle économie s’appliquent au contexte religieux canadien, afin de nous aider à percer l’obscurité de la nuit et à devenir des voix prophétiques.

L’assemblée, qui se tient tous les 2 ans, est une occasion pour les supérieures et supérieurs majeurs membres de la CRC et leur équipe de leadership de se rencontrer, d’échanger à partir de leurs expériences, de réfléchir sur les enjeux qui leur tiennent à cœur et de célébrer ensemble. Au terme cette assemblée, les membres se prononceront sur les orientations de la CRC pour les deux prochaines années et éliront les membres du Conseil d’administration.

Programme

Pour un aperçu du programme, cliquez sur le lien suivant : horaire provisoire de l’Assemblée générale 2018.

À propos de la conférencière

Elena Lasida

D’origine uruguayenne, Elena Lasida vit à Paris en France depuis 25 ans. Docteur en Sciences Sociales et Economiques de l’Institut Catholique de Paris, elle a rédigé une thèse intitulée « Figures économiques de la transcendance – Etude sur la logique du marché et la logique du sacré. » Le travail de cette thèse s’inscrit dans le cadre de l’un de ses principaux axes de recherche : la mise en dialogue entre économie et théologie.

Madame Lasida est également professeure à l’Institut Catholique de Paris (ICP), directrice du Master « Economie solidaire et logique de marché », coordonnatrice du Groupe de Recherche sur l’évaluation de l’utilité sociale (GREUS) et membre du Conseil scientifique de la Chaire Bien Commun de l’ICP.

Après 15 ans de travail à la Conférence des Evêques de France (CEF) au sein de la commission épiscopale Justice et Paix, Elena Lasida est devenue en 2015 chargée de mission « Ecologie et société ». La CEF lui a confiée la mission d’accompagner la réception de Laudato Si’ auprès des communautés chrétiennes de France. C’est dans cette perspective que la CEF, avec les Protestants et les Orthodoxes, vient de lancer le label « Eglise Verte ».

Dans le cadre de sa mission à Justice et Paix, elle a réalisé plusieurs travaux avec des congrégations religieuses internationales, entre autres sur l’autonomie financière des communautés du Sud, l’interculturalité, ou le rapport entre congrégation et association. Elle continue encore aujourd’hui à accompagner quelques congrégations, notamment sur le thème de l’interculturalité.

D’autres implications d’Elena Lasida :

  • Membre du Conseil d’Administration des Semaines sociales de France ;
  • Membre du Conseil d’Administration de la Fondation Caritas ;
  • Membre du Conseil de Rédaction de la Revue Etudes.

Quelques publications :

  • « Le goût de l’autre – la crise une chance pour réinventer le lien », Albin Michel, 2011 ;
  • « La vie religieuse, un mode de vie signifiant pour aujourd’hui », Intervention à l’assemblée de la CORREF (Conférence des Religieux et Religieuses de France), 2010, Documentation Catholique, Dossier n° 2462 ;
  • « Eloge du manque » dans Cinq éloges de l’épreuve, Albin Michel, 2014 ;
  • « Plaidoyer pour le réchauffement spirituel de l’écologie » in Qu’as-tu fait de ta terre ?, Lessius, 2016 ;
  • « Le bien commun revisité par l’utilité sociale », dans Bien Commun, Urgences et défis d’une espérance, Cahiers de la Chaire Bien commun, N° 01, 2017 ;
  • « Laudato Si’ – En marche vers la conversion écologique », Documents Episcopats, N°7, 2016.