Revenir à la liste

Les sœurs Missionnaires du Christ-Roi fêtent les 90 ans de leur fondation

Le 28 octobre 2018, les sœurs Missionnaires du Christ-Roi célébreront les 90 ans de leur fondation. À cette occasion, Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal, présidera une messe à la maison mère de la congrégation à Laval, messe qui sera suivie d’un repas festif. En marge de cette journée, quelques activités seront organisées tout au long de l’année jubilaire pour souligner cet anniversaire.

La Congrégation des Sœurs Missionnaires du Christ-Roi a été fondée à Gaspé en octobre 1928 par sœur Frédérica Giroux et sa sœur, sœur Antoinette Giroux avec la bienveillance de Monseigneur François Xavier Ross, 1er évêque de Gaspé. Il s’agit d’une congrégation de droit pontifical et exclusivement missionnaire.

Pour les sœurs Missionnaires du Christ-Roi, célébrer le jubilé de 90 ans, c’est reconnaître que Dieu a été leur compagnon fidèle sur tous leurs chemins au cœur de leurs responsabilités, rencontres et déplacements.

Mère Frédérica Giroux, MCR

Après une longue succession d’évènement,  il n’y a plus aucun doute  que la bonne Providence a toujours veillé sur nous et a bien dirigé, avec son Fils, la vie de la congrégation avec beaucoup de sollicitude et de tendresse.

Mère Frédérica Giroux

La vie des premières missionnaires est marquée par une grande simplicité partagée entre la prière, le travail et sans oublier les joyeuses récréations. Les témoins de ces premières années sont unanimes à dire que ce qui les frappait dans ce groupe de religieuses, c’était la joie, malgré la vie laborieuse  et la grande pauvreté.

Aujourd’hui, cette fondation continue de s’étendre et porte beaucoup de fruits sur quatre continents, dans huit pays et vingt-sept maisons : Japon, République Démocratique du Congo, Bénin, Côte d’Ivoire, Haïti, Corée du Sud, Philippines et Canada (Laval et Gaspé).

Dans ces différents pays, elles se consacrent à toutes les œuvres caritatives selon l’esprit de l’Église. Elles sont appelées à une insertion dans la pastorale de l’ensemble des diocèses où elles se trouvent, à l’éducation de la jeunesse, à la promotion de la femme, au service des malades et des personnes âgées, sans oublier les pauvres qui sont nos biens aimés dans les pays à lourds défis (Livre de Vie, Constitutions : Art 82.).

« Faire de ma vie une réponse d’AMOUR »

Ces mots si chers à leur fondatrice retentissent encore aujourd’hui partout dans leurs missions, comme un mémorial légué avec tant de certitude. En effet, pour Mère Frédérica, révéler l’amour était sa visée, sa Mission. Elle était envahie par l’Amour. Sans aucun doute, elle est une femme qui a fait une œuvre dans l’Église, une femme qui a aimé Dieu, l’humanité et sa Congrégation.

Puissent les sœurs Missionnaires du Christ-Roi continuer cette œuvre en Église afin que le Règne du Christ-Roi advienne partout.