Revenir à la liste

Rencontre avec l’association des Femmes autochtones du Québec

Dans le cadre d’une visite de groupe, le Service de priorités dans les dons a rencontré le 29 janvier 2018 à la Maison Mère des CND l’association des Femmes autochtones du Québec (FAQ). À cette occasion, mesdames Viviane Michel, présidente, et Véronique Picard, coordonnatrice justice et sécurité publique, ont fait le déplacement. Cette rencontre a été organisée en collaboration avec le groupe Solidarité justice de la Congrégation de Notre-Dame représenté par Francine Fournier, CND.

Dans un premier temps, les échanges ont porté sur la question concernant le défi des femmes autochtones participant aux audiences de la Commission d’enquête entre les Autochtones et certains services publics. Madame Fournier a expliqué comment les femmes autochtones du Québec sont mal représentées devant la commission faute d’avoir les moyens de se payer un avocat. Et cela alors que les policiers ainsi que les deux gouvernements, fédéral et provincial, sont respectivement représentés par des avocats payés par l’argent des contribuables.

Il est difficile de croire que la Commission répondra pleinement à son mandat sans la présence assurée d’une expertise juridique qui défend nos intérêts.

Viviane Michel

N’ayant pas d’avocat et n’ayant pas d’expertise, elles ne peuvent se défendre et se retrouvent ainsi dans une situation d’iniquité. Les deux gouvernements ont refusé de leur donner une subvention, tout comme le ministère des affaires autochtones.

Dans un deuxième temps de la réunion, il a été demandé à la Madame Fournier comment exprimer notre solidarité en dehors de la question financière. Une interrogation bien accueillie puisque l’aide financière ne peut suffire à elle seule.

Face à leur iniquité devant la Commission d’enquête, les Femmes autochtones du Québec attendent la solidarité des autres organisations qui veulent les soutenir en signant des pétitions et en écrivant aux deux gouvernements (fédéral et provincial) afin d’appuyer leur demande d’un traitement équitable lors des audiences devant la commission.

Site internet des Femmes autochtones du Québec : www.faq-qnw.org

Sur la photo (de gauche à droite) : Viviane Michel, présidente, et Véronique Picard, coordonnatrice justice et sécurité publique