Revenir à la liste

Important panel interreligieux à Montréal

En cette année du 150e anniversaire du Canada et du 375e anniversaire de la ville de Montréal, la Fondation du Grand Séminaire de Montréal convie le public à un panel interreligieux afin de promouvoir le dialogue entre les religions et les cultures.

Cette rencontre aura lieu :

le vendredi 17 novembre
de 10 h à 11 h 30
au Grand Séminaire de Montréal
situé au 2065, rue Sherbrooke Ouest à Montréal

Des responsables religieux de cinq origines différentes y prendront part pour discuter du thème « comment mieux vivre ensemble à Montréal en 2017 ».

Autour de la table se retrouveront :

  • Monseigneur Christian Lépine, archevêque catholique de Montréal
  • La Très Révérende Mary Irwin-Gibson, évêque anglicane de Montréal
  • L’Iman Mahdi Tirkawi, représentant de l’Association musulmane du Canada
  • Dr. David Bensoussan, ancien président de la Communauté sépharade unifiée du Québec
  • Jean-Louis Fontaine, Innu, ethno historien

L’animation du panel sera effectuée par madame Sabrina Di Matteo, directrice du Centre étudiant Benoit Lacroix.

Programme

9 h 30 : accueil

10 h : mot d’accueil par Sébastien Froidevaux, directeur de la Fondation du GSM.

Mot d’ouverture de Monsieur Craig Sauvé, conseiller municipal de l’arrondissement du Sud-ouest de Montréal.

Interventions des invités, coordonnées par Mme Sabrina Di Matteo :

  • Monseigneur Christian Lépine, archevêque catholique de Montréal;
  • Très Révérende Mary Irwin-Gibson, évêque anglicane de Montréal;
  • Imam Mahdi Tirkawi, représentant de l’Association musulmane du Canada;
  • Dr. David Bensoussan, ancien président de la Communauté sépharade unifiée du Québec;
  • M. Jean-Louis Fontaine, représentant des Premières Nations.

11 h 15 : mot de conclusion

11 h 20 : point de presse et entrevues

11 h 40 : temps convivial

Questions posées

  1. Nous vivons dans une société marquée à la fois par un manque de connaissances du fait religieux, et une crainte du prosélytisme. En bref, la mission des communautés de foi peut être mal comprise. Comment définiriez-vous la mission de votre communauté de foi (ou tradition religieuse) dans la société?
  2. Que voudriez-vous que nos concitoyens comprennent de votre tradition, si vous aviez à résumer ce qui est le cœur de votre foi?
  3. Inversement, qu’est-ce qui est le plus mal compris ou le plus mal perçu par nos concitoyens, à l’égard de votre tradition de foi?
  4. Que signifie vivre ensemble, pour vous? Votre tradition de foi porte-t-elle un regard particulier sur la diversité, la pluralité des religions et des cultures?
  5. Quelle est votre vision de la laïcité?
  6. En ce qui concerne la neutralité religieuse, selon vous, à quel moment son application devient-elle une pente glissante, un risque de censure ou d’atteinte à la liberté de religion?
  7. D’après vous, quels sont les défis d’avenir pour Montréal, métropole de la diversité?
  8. Comment concevez-vous que votre communauté de foi, au plan local, peut contribuer concrètement à la paix sociale, au « salut par la concorde » qui est la devise de Montréal?

Inscription

Étant donné le nombre limité de places disponibles, veuillez svp confirmer votre présence auprès de :

Joanne Lépine
jlepine@torchiacom.com
T. : 514 288-8290, poste 216
Cell. : 514 296-5056

ou

Paul Vaillancourt
paulv@torchiacom.com
T.: 514 288-8290, poste 243
Cell.: 514 996-6224